AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Laissez un petit mot sur PRD pour promouvoir le forum les amours ♥

Ainsi que nosTOP-SITE

Partagez|

Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Lun 10 Aoû - 15:27



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Portant juste un boxer noir, je ne vois aucun souci à ma tenue pour la simple et bonne raison que je n’éprouve aucune pudeur, aucune timidité et me dévoiler ne me dérange pas. Elle a encore de la chance que je ne sois pas juste nu, cela ne m’aurait point dérangé non plus. J’agis donc tout naturellement, sans gêne ni honte, venant placer les tasses sur la table, lui souriant en entendant sa petite voix toute fatiguée, trouvant cela craquant. Satisfait de savoir qu’elle a su dormir malgré les maux, je serre le café dans les tasses, déposant proche d’elle le sucrier et le lait. Personnellement je le préfère noir. La regardant s’installer et s’asseoir sur la chaise que je lui avais reculée. Elle est vraiment très sexy ainsi, juste avec ma chemise et avec cette tête sortant du monde onirique, trouvant que Morphée a toujours su rendre une beauté aux jeunes demoiselles. « Oui, j’ai su trouver le repos après un moment… pas facile en sachant que tu étais juste de l’autre coté de la porte. Mais le canapé est confortable, cela va. » Dis je innocemment, presque avec un air angélique mais ce n’est point faux, j’y avais pensé tout un moment de la nuit, pensé à ce qu’il s’était passé et le contact de nos deux êtres… Je ne pouvais pas faire autrement, c’est dans ma nature la plus profonde, un homme aimant la luxure. « Normalement tes douleurs passeront vite, j’aurais du te donner un cachet pour cela, j’étais tellement déconcentré que j’ai oublié. »

Je la comprends, il est vrai que l’appétit du matin n’est que rarement présent pour ma part, juste café, café et café, avec une clope ou une jeune femme, et c’est bon je suis parti pour ma journée. Après avoir servit donc, je pose le thermos et m’installe presque face à elle, prenant la tasse chaude entre mes doigts. « Et tes rêves ont été suaves ? » Demandais-je avant de prendre une première gorgée de cette boisson caféinée. Je la regarde toujours, concentré sur son visage aussi, espérant que cela ira pour elle quand elle rentrera, espérant que son « compagnon » ne sera point un problème pour elle vue sa nuitée ici et son état. Je sais que si Theo devrait rentrer avec des marques du genre, je deviendrai dingue, prendrai une de mes lames et irai retrouver les responsables pour faire de leur être une œuvre d’art, spécialisation gravure… « Et si tu veux prendre une douche, n’hésites pas à en profiter, cela te fera surement beaucoup de bien au matin, puis faut mieux avant que je m’occupe de toi. » En parlant de m’occuper de ses blessures et de vérifier sa lèvre.


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Mar 11 Aoû - 21:48

Les gestes toujours guidés par le sommeil j'attrape la tasse de café fumante et la rapproche de moi. Pur, noir. C'est comme ça que je l'aime. Tout simplement. Je ne touche donc ni au sucrier, ni au lait et ne lève les yeux sur Andrew que lorsqu'il m'explique pourquoi il avait eu du mal à trouver le sommeil, c'est donc avec une pointe de malice dans le regard que je le regarde avant de silencieusement porter la tasse à ma bouche. « Il n'y a pas de mal. » Dis je après qu'il m'ait dit avoir oublié de me donner de quoi apaiser la douleur. Je ne suis pas du genre douillette et ai déjà connu ça. J'encaisse plutôt bien …

Je le suis du regard le temps qu'il s'installe et m'adosse à ma chaise, gardant la tasse entre mes mains. J'ai beau mener une vie assez mouvementée, j'aime ce genre de moments tranquilles que seul le matin semble capable de nous apporter. Du calme, le doux arôme du café … Et c'est encore mieux quand cet instant est partagé avec un être apprécié. Je prends une nouvelle gorgée, prenant mon temps, avant de lui répondre avec un léger sourire « Oui. Le contraire aurait été étonnant avec une soirée pareille. Et les tiens ? » A vrai dire, je n'en savais trop rien. Mais j'imagine que si ça n'avait pas été le cas, je ne me serais pas levé d'aussi bonne humeur. A nouveau, je bois dans ma tasse. Je n'ai pas envie de me presser et pourtant, je sais que je ne vais pas devoir trop tarder. Je vois déjà d'ici toutes les questions que me posera Yuri et je suis presque persuadée qu'il remarquera les marques sur ma peau, malgré les soins qu'Andrew mettra à les faire disparaître. Petit soupire discret et je dépose la tasse sur la table. « J'ai déjà bien profité de ton hospitalité et d'ailleurs, je ne dois pas trop traîner. »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Mer 12 Aoû - 13:09



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Ce petit regard qu’elle me lance est presque délicieux, mais point de bêtises, il faut que je reste sage malgré la situation. Je savais que ce serait difficile le matin, je connais bien mes préférences mais je ne dis rien de plus sur le moment, buvant juste mon café tranquillement tout en gardant mon regard ébène plongé dans le sien. J’ai la sensation qu’une tension impalpable reste bien présente depuis hier, quelque chose de particulier qu’il est difficile de comprendre ou de percevoir mais qui pourtant plane dans l’air. Je prends quelques gorgées du café, aussi noir que mes yeux, que le sien, en restant un peu silencieux, peut-être perdu dans mes pensées. Je ne peux contenir un sourire quand elle me parle de ses songes, toussant un peu quand elle veut connaître les mieux et dans un murmure assez suave, un peu songeur, je m’adresse à elle sans la quitter du regard. « Et bien disons que mes rêves ont exprimé une part de ma frustration d’hier… Ce qui finalement n’a fait que l’agrandir. » Me mettant ensuite à rire lentement de mes propres paroles laissant comprendre que j’aurais pu fantasmer en rependant à tout ce que nous aurions pu faire si je ne m’étais point arrêté à temps.

Elle semble déjà pressée de partir, et je comprends elle a une personne à rejoindre mais une douche ne lui fera point perdre trop de temps, et dissimuler un peu les marques lui fera du bien aussi, ne fusse que pour s’assurer que rien ne s’est aggravé depuis hier. Je lui offre un léger sourire en me redressant de ma chaise, me rapprochant d’elle toujours dans cette tenue des plus légère, venant lentement m’accroupir face à elle, posant la main sur sa jambe un peu au dessus de son genoux. « Je serai bien triste si tu pars si vite. » Dis je au début, sans quitter son regard, me mordillant lentement la lèvre inférieure. « Acceptes la douche, tu as ma parole, je ne viendrais pas t’y rejoindre même si l’envie en serait forte présente… » J’ajoute ces mots avec un petit clin d’œil, mes doigts caressant un peu sa jambe par habitude, pas réflexe, par besoin tactile. « Et il faut ensuite que je vérifie ta lèvre et tes marques, on ne sait jamais… » Je termine en venant me redresser lentement déposer un baiser sur sa joue, me mordant ensuite l’intérieur de la joue pour me calmer un peu, admirant une nouvelle fois cette jeune femme. « Par contre tes vêtements sont prêts, lavés et secs… »


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Mer 12 Aoû - 23:59

Quand Andrew me fait part de ses rêves, je ne peux m'empêcher de me joindre à son rire et secoue la tête, tout en me passant les mains sur le visage mais ne dis rien de plus. Non, je ne veux pas repenser à tout ça. Ca n'était pas raisonnable. Et même, il ne faut pas. Mais bon … Là il ne m'aide pas vraiment. Il se rapproche et s'accroupit devant moi. Et sa main … « Tu joues avec le feu là … » je déclare avec un petit sourire en coin. D'accord, il n'est peut être pas pudique, il est chez lui et se promène dans la tenue qu'il veut … Mais quand on sait ce qui a failli se passer hier soir. C'est comme si je me promenais en sous vêtement devant lui et que je venais lui caresser la jambe.

Je ferme les yeux sous son baisers, souriant doucement sous un tel contact et finis par avaler les dernières gorgées de mon café. Puis, je hoche doucement la tête. Il est décidément aux petits soins avec moi, et ça me touche qu'il semble vouloir retarder l'heure de mon départ. « Merci, c'est adorable. » Dis-je en parlant de mes vêtements qu'il a soigneusement lavé. Doucement, je me relève « Bon, d'accord pour la douche. Et je te fais confiance. » Continuais-je avec le même clin d’œil qu'il m'avait servi un peu plus tôt. Je repousse ma chaise et m'éloigne de quelques pas, un nouvel éclair joueur illuminant désormais mon regard bien que je fasse tout pour avoir l'air le plus innocente possible. « J'y vais alors … Tu n'as qu'à déposer les habits sur le lit ... » Moi le provoquer ? Hm … juste un peu. Après tout il l'a cherché. Sans même attendre sa réponse, je tourne les talons et passe par la chambre pour ensuite atteindre la salle de bain, laissant la porte de la salle de bain entrouverte et me glisse rapidement dans la douche.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Jeu 13 Aoû - 14:45



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Moi jouer avec le feu ? Même pas encore en faite, je suis juste naturel, j’agis souvent ainsi c’est ma façon d’être, tactile, proche, joueur, c’est ma nature… Je ne suis même pas dans le jeu de la provocation, sinon je serais bien pire et ma main serait déjà sous un des pans de la chemise à flatter sa cuisse bien plus dangereusement, mais la je ne fais que caresser sa jambe sagement en la regardant avec son sourire en coin. « J’aime bien me bruler » Dis je en réponse, comme naturel sans cesser de la regarder. En faite je ne me doute même pas que ma tenue vienne la titiller, pour moi c’est un simple manque de pudeur, tout comme je n’aurai aucune honte à me mettre nu devant elle sans rien sous entendre, mais j’avoue que ce serait bien plus dangereux si elle agissait ainsi avec moi car je n’ai réellement pas de self contrôle, surtout au matin. C’est vrai que si elle me caressait en sous vêtements, je pense qu’elle serait déjà nue et à terre… Mais ce n’est qu’un détail. Je ris un peu quand elle me dit que je suis adorable, chose totalement fausse mais j’aime bien l’entendre malgré tout. Je me recule un peu alors qu’elle se lève, heureux qu’elle accepte donc de prendre cette douche et de profiter encore de mon hospitalité. Ce n’est rien de méchant, rien de bien particulier non plus, je veux juste m’assurer qu’elle ne parte pas en se sentant mal ou autre, qu’elle puisse partir en pleine forme comme si son accrochage d’hier n’avait point existé.

« Me faire confiance ? Je suis flatté car j’avoue que je n’ai pas confiance en moi même pour certaines choses. » Dis je en souriant, me disant que la jeune femme saurait de toute façon me remettre à ma place si je craque, comme j’ai su hier. Mais j’ai un frisson quand elle me parle de déposer les habits sur le lit, imaginant un instant la croiser son corps trempée par l’eau de la douche, une situation qui serait non embarrassante mais qui serait surtout très très dangereuse. Je me mords alors la lèvre avec force en la regardant, la laissant se retirer vers la salle de bain. « Chuuut Drew, penses à autre chose. » me dis je en allant chercher ses vêtements pliés et sec, les apportant tranquillement dans la chambre pour venir les poser sur le lit comme dit. Mais alors que j’y suis, je vois la porte de la salle de bain entrouverte, j’entends l’eau couler, et je me rapproche un peu curieux, je me rapproche d’un pas lent en tentant de résister à la tentation de venir la rejoindre. J’avoue que j’adorerais venir me faufiler derrière elle sous l’eau, sentir son corps nu contre le mien, mais je n’en fais rien, venant juste prendre une longue inspiration. « Tes vêtements sont prêts… » Sur le coup j’oublie un détail, c’est qu’elle ne doit pas mettre son haut si je veux maquiller la trace d’impacte sur son corps, cacher l’hématome surement encore visible. Mais cela me reviendra surement tout à l’heure. Encore dans la chambre un peu perdu dans mes pensées, je regarde les habits sur le lit en étant toujours proche de la porte.


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Jeu 13 Aoû - 21:44

Oui, demander à Andrew de déposer mes habits dans la chambre, pendant que je suis sous la douche était une provocation, pure et dure. Avec lui, je ne pouvais m'en empêcher, et il ne me facilitait pas les choses. Une fois dans la salle de bain, je me glisse dans la douche, abandonnant mes habits à terre. Je n'ai pas l'intention de m'éterniser sous l'eau, je fais donc au plus vite. Malgré le jet d'eau sur moi, je l'entends qui me prévient que les habits sont prêts. « Merci » Lui répondis-je d'une voix portant pour couvrir le bruit de l'eau. Je souris légèrement à l'idée qu'il se tienne à quelques mètres, derrière cette porte entrouverte, guettant sa réaction, attendant de voir quelle attitude il adopterait. N'entendant rien de plus, je me dis qu'il a tourné les talons et est retourné à ses occupations. Silencieusement, je rigole en secouant la tête.

Ca aurait été une situation bien délicate si il avait franchit le seuil de la porte, car je ne pense pas que j'aurai pu y résister. Le sourire toujours aux lèvres, je sors de la douche, enroulant la serviette autour de ma poitrine. Les cheveux encore dégoulinant, je pousse la porte et sursaute en remarquant qu'Andrew se trouve toujours dans la pièce, me figeant sur place. Rigolant de mon propre sursaut, je passe mes doigts dans mes cheveux mouillés et je plaque ma main sur mon cœur « Tu m'as fait peur ... » Pourquoi est-il encore là ? Voilà une situation encore plus incongrue et … tentatrice.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Sam 15 Aoû - 19:01



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Oh la tentation de rentrer dans cette salle de bain était réellement bien présente, mais je sais que si je cède juste à cela, cela finirait sous la douche à deux. Je me connais, je connais mes « besoins », je connais mes désirs, je sais qu’il y a des choses où toutes résistantes est futiles. Mais voilà, à penser, à imaginer un instant la rejoindre, je n’ai point vu le temps défiler, un temps certes court mais malgré tout trop long vu que d’un coup je sors de mes pensées à cause du sursaut de Jez et de son rire qui s’en suit, souriant amusé à l’idée de lui avoir fait peur. « Suis je si monstrueux ? » Dis je avec humour en la regardant la, l’eau coulant encore sur sa peau, portant juste une serviette pour se cacher. J’adore ce genre de situation, de tenue, la regardant passer les doigts dans sa chevelure mouillée, trouvant cette situation plus que tentatrice, moi ainsi en boxer, elle trempée avec une serviette… Quel homme n’aurait point envie de venir passer les doigts sur elle, retirer ce tissu de bain inutile pour venir ressentir l’humidité coulant sur sa peau contre soi ? Tout homme désirerait cela, surtout avec une telle femme. Mon regard tente de rester dans le sien pour n’avoir aucune tentation, mais échec, je n’arrive pas à m’empêcher, la regardant de haut en bas avant de revenir vers ses yeux, me sentant comme… Houla je ne pourrais dire mais j’avoue que la tentation est si forte que c’est plus qu’une bataille pour ne pas céder aux charmes. « Tu sais que tu es vraiment sexy ? » Un murmure qui s’échappe de mes lèvres sans que je m’en rende compte, comme si je voulais juste le penser mais que cela est sorti contre mon gré.

Je ne dis pas grand chose d’autre sur le coup, me rapprochant instinctivement d’elle, venant en faite me coller carrément contre elle, mon torse nu venant épouser ses courbes, sentir son corps contre ma peau, mais surtout sa serviette heureusement, et je me penche avec provocation de son oreille, tout lentement, tout subtilement pour libérer un autre murmure plus intentionnel. « Tu sais que cette situation est une diabolique tentation… Si cette serviette venait à tomber… Je ne pourrais vraiment plus garantir de rien. » J’aime jouer avec le feu, réellement, et je sais que mon souffle passant sur son oreille ainsi doit aussi être une provocation, une taquinerie pour ses sens, mais j’aime m’amuser un peu, évitant juste de la toucher de mes mains, juste de mon propre être se pressant un peu contre elle. « C’est un crime d’être ainsi sensuelle. »


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Dim 16 Aoû - 15:26

Je sais ce que mon corps vaut, je sais m'en servir pour séduire les hommes … mais pour le coup, je n'avais pas réellement eu l'intention de me retrouver ainsi, seulement vêtue d'une serviette face à Andrew. Si bien que je ne réponds pas à sa question qui d'une certaine manière n'appelle pas réellement une réponse d'ailleurs. Je ne bouge pas quand il s'approche et ne me dérobe pas lorsque son corps se retrouve collé au mien. Pour toute réaction, je sens mon souffle s'accélérer et un léger sourire naître au coin de mes lèvres. C'est mal pour lui de faire ça, très mal. Car si les choses continuent de cette manière, je ne suis sincèrement pas sûr de pouvoir résister. Je ne l'avais pas lâché du regard jusqu'à ce qu'il se penche sur mon oreille, et son souffle contre celle-ci me fait frissonner. Vraiment très mal Andrew … Combien suis-je tenté à ce moment précis de tirer sur la serviette que je porte. Mais je me retiens, me mordillant la lèvre inférieure pour ne pas céder.

Lentement, je me hisse jusqu'à son oreille, et laisse durant une fraction de seconde mes lèvres se poser contre son lobe, pinçant doucement sa peau. « La première tentation était de te montrer aussi peu vêtu devant moi ... » Dis-je dans un souffle amusé et tentateur. Mon sourire s'étire davantage, alors que je recule le visage suffisamment pour pouvoir me plonger dans son regard. « C'est un crime d'être sensuelle ou c'en est un de ne pas pouvoir en profiter ? »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Sam 22 Aoû - 19:03



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Un frisson traverse, un désir passe dans mon esprit, le lobe captif je sens bien qu’elle taquine, qu’elle joue aussi à ce jeu dangereux mais je ne dis rien, écoutant juste celle ci faisant comprendre que ma tenue est quand à elle tentation. En même temps, je n’ai point pour habitude de me vêtir ici, ni d’ailleurs en présence… J’aurais peut-être du car franchement la situation devient complexe à gérer, j’ai tellement l’envie sur l’instant de venir me coller encore plus, de la coincer dos contre le mur pour qu’elle sente parfaitement mon corps épouser le sien, mais vu les réactions physiques qu’elle fait naitre par son petit jeu, elle doit surement déjà ressentir si proche le désir exprimé dans mon boxer. Vient ensuite la question sur le crime, très bonne question mais je reste la si proche d’elle, ne me décollant point car elle verrait surement sans aucune difficulté à quel point je suis sur le bord de craquer et en jouerait encore plus. J’affiche un petit sourire en coin, un sourire voulant montrer une forme d’assurance mais je dois dire que la tentation devient presque douloureuse.

Du coup dans cet esprit de taquinerie et de jeu, je glisse la main sur elle, sur sa cuisse à la limite de la serviette, une par des doigts sur ce tissu, une autre sur sa peau, un petit sourire restant sur mes lèvres alors que je me plonge dans son regard, comptant bien entendu lui répondre mais prenant mon temps, tout mon temps. Les doigts ne bougent pas, mon regard sombre non plus, je suis comme figé pour faire durer, faire attendre, jouant celui qui est en pleine et intense réflexion avec un sourire taquin, presque coquin pour finalement laisser un léger murmure s’échapper. « Question bien difficile… C’est un réel crime de l’être car c’est tentation, désir, et fantasme qui naissent dans l’esprit… » Je commence par ces mots sortant lentement, comme une conversation presque au ralentie, mais je ne m’arrête pas, juste un souffle avant de recommencer. « Mais ne pas pouvoir en profiter, ce n’est point un crime, c’est une cruauté. » Un clin d’œil accompagne alors mes paroles, mais je ne me détache toujours pas d’elle, au contraire mon corps se presse un peu plus pour ressentir sa poitrine se presser contre moi, faisant attention quand même que la serviette n’en tombe pas car cela risquerait directement de tourner dans une situation où ni elle, ni moi aurions la maitrise des évènements. « En plus, déjà que je souffrais à l’envie de te rejoindre dans la douche, te voir la avec l’eau glissant de tes cheveux sur ta peau, traçant des chemins que j’aimerais suivre de mes doigts ou lèvres… Cela n’aide point à calmer la cruauté de cette situation… Un vrai supplice qui se fait de plus en plus présent. » Ma main presse un peu sur sa cuisse et mes lèvres approchent à nouveau de son oreille. « Si tu savais ce que j’ai en tête. »


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Dim 23 Aoû - 12:05

J'étais allée trop loin, nous étions tous les deux allés trop loin dans ce jeu de provocation, à un point que je n'avais plus envie de faire machine arrière. Son corps pressé contre le mien ne laissait aucun doute quant à son excitation. Quant à moi, bien que ça ne soit pas visible, j'en étais au même point. Contre cette chaleur enivrante, je restais figée. Mon regard clair était plongé dans l'obscurité du sien et je frémis en sentant sa main se déposer sur ma jambe. Le peau contre peau serait sans doute à éviter au vue de la situation, mais je ne retire pas sa main. Je me retenais pour ne pas poser ma main contre son torse, ou dans son dos, caresser sa peau, l'embrasser …

A cette distance je n'avais aucun mal à sentir son souffle contre moi. Je respire fort et vite bien que je m'efforce à le dissimuler, ne parvenant pourtant pas à me détacher de son regard. Dans le mien continue de briller la provocation, mais aussi un désir certain. « Je ne peux qu'être d'accord avec toi … » Soufflais-je, me retenant désormais pour ne pas me mordre la lèvre. Oui, c'est une vraie cruauté. Et le pire, c'est qu'il continue, à travers ses mots, se rapprochant toujours plus de moi. « C'est mal de faire ça, très mal ... » Murmurais-je, échappant un léger rire nerveux et n'y faisant même pas attention, je prends ma lèvre inférieure entre mes dents. Ma peau semblait chauffer, à ce rythme là, j'allais de voir reprendre une douche … Mais à peine ai-je dit ça qu'il vient souffler dans mon oreille des mots qui semblent me faire défaillir un peu plus. Un soupire m'échappe, un soupire tremblant d'un désir contenu et je ferme les yeux, imaginant sans mal ce qui pouvait traverser son esprit à ce moment précis. « Je pense avoir une petite idée sur la question ... » Poursuivre dans ce jeu voudrait que je l'incite à poursuivre, à lui demander ce qu'il a en tête. Mais ça serait me faire perdre le peu de contrôle que j'ai encore.

C'est un regard maquillé d'une autorité feinte qui s'ouvre sur Andrew. Ma main se lève et je la pose doucement contre sa nuque. Si je m'écoutais, je fondrais directement sur ses lèvres, et je ne sais même plus par quelle force je me retiens encore. Au lieu de ça, mes doigts glissent sur son cou pour venir sous son menton, mon regard passant de ses yeux à ses lèvres « Et après il faudrait que j'arrive à me contenir … Si on continue comme ça c'est sûr que je n'y arriverai pas, car moi aussi j'en ai des choses en tête » Je marque une pause, cherchant mes mots, mon pouce caressant doucement la ligne de sa mâchoire, un sourire tendre aux lèvres « Mais une chose est sûre … Je ne veux pas être qu'une partie de jambe en l'air pour toi. » Je faisais référence à ce qu'il m'avait dit hier quand nous avions failli craquer. Il était réellement le genre de personne avec qui j'aime passer du temps, et pas que pour du sexe …


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Mar 22 Sep - 22:08



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Percevoir cette accélération dans sa respiration, se rapprochement, cette façon de me dire que c’est mal, de tenter presque de résister à l’appel qui se forme entre nous. Cela ne m’aide point, au contraire cela me donne envie de céder, de libérer ce qui commence à prendre trop de place, ce désir qui se forme et envahit chaque parcelle de mon être. Un frisson m’envahit quand cette main glisse sur ma nuque, mon regard devient brasier, sentant cette caresse qui laisse une trainée de feu… Je ne doute point qu’en cet instant elle a aussi ces petites choses dans son esprit, sinon elle m’aurait repoussé, elle serait partie, ou m’aurait demandé d’arrêter la. Mais rien de tout cela, bien au contraire elle reste proche en venant finalement libérer un rappel venant de ma personne, ces mots qui laissaient hier indiquer mon envie d’être avec elle une connaissance, une amitié naissante et point juste une partie de jambe en l’air. Mais justement… Elle est déjà particulière sinon je n’aurais point fait tous ces efforts hier, ni cette nuitée, ni ce matin alors que je pouvais imaginer son corps sous la douche, moi qui aime tant justement une femme au contact de l’eau.

Sans quitter son regard, mon être vient se rapprocher, poussant tout doucement Jez dos contre le mur, mon torse se pressant un peu plus à elle sans que mon regard ne dévie, sans que mon souffle ne cesse. Une réflexion intense dans mon esprit, raison, désir, deux choses qui se battent mais l’appel est si fort, le désir est si puissant. « Quoi qu’il arrive… Tu ne seras jamais que cela… » Un premier souffle libérant quelques mots alors que mes lèvres sont à fleurs des siennes, que la main sur revient sur sa peau, remonter jusqu’à la limite de la serviette dans un mouvement très léger, presque inexistant tellement le contact se fait subtil. « Oh non… En faite tu es déjà bien plus que cela… Et ta compagnie sera toujours naturelle… » Une façon de dire que si il arrive quelque chose, cela ne changera rien au plaisir de la voir, quelque soit la raison, quelque soit la situation, et point uniquement pour s’amuser charnellement. Une amitié, je pense que cela sera facile entre nous, et que ce que ce genre de moment ne pourrait finalement point la gâcher, au contraire je crois que si je continue à résister, la frustration deviendrait insupportable. Alors ne disant point de mots en plus, je reviens voler ses lèvres comme le jour d’avant, un baiser plus lent, un contact moins passionné pour montrer que ce n’est point juste une pulsion soudaine mais que cela est bien contrôlé alors que la main flatte son flanc maintenant par dessus cette serviette. Je prolonge ce baiser, la caresse de nos lèvres pour laisser ma langue se faufiler entre ses lèvres en quête de la sienne pour rendre ce baiser plus réel, les doigts agrippant la où la serviette se rejoint, se noue pour la défaire sans qu’elle tombe, encore retenue entre nos deux êtres si proches.

Quand ce baiser prend fin, mes yeux sont clos, ma main capture la sienne et je me recule, laissant alors ce qui la couvrait glisser le long de son être et chuter à terre, sauf si elle la retient. Et je la guide vers ce lit où elle a passé la nuit, la guidant d’un pas léger pour montrer que ce n’est pas irréfléchi. « Je n’ai plus envie de provoquer, ni de jouer… » C’est en douceur que je la pousse alors finalement sur ce lit, mais en douceur, sans la faire juste chuter, au contraire je l’accompagne pour venir avec elle, l’allongeant sur le dos alors que ma main glisse maintenant sur son ventre, flattant son être sans devenir intime dans mes contacts. « Tu peux tout arrêter si tu le souhaites. » dis je dans un souffle pour lui dire que je respecterai malgré tout ce qu’on s’est dit, si elle ne veut point de cela alors que mes lèvres reviennent au contact de son cou, gouter à sa peau.


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Mer 23 Sep - 23:03

Nous arrivions là à un tel point où ça devenait urgent de prendre une décision. Vu notre proximité, vu la température qui régnait entre nous … Soit on plonge, soit on sort la tête de l'eau … Mais à l'heure actuelle il semblait tellement difficile de remonter à la surface. D'ailleurs quand son corps fait pression contre le mien, m'entraînant contre le mur et que ses lèvres viennent flirter aussi proches des miennes, je me surprends à m'arrêter de respirer, mon regard ne pouvant se détacher du sien, brûlant, et si proche du mien. A force de résister, je suis devenue à fleur de peau, et même le plus petit effleurement me fait frémir.

Enfin je goutte à ses lèvres, ce contact si doux, si tendre … et je soupire, comme pour libérer toute cette attente, toute cette retenue. Lentement, mes lèvres s'entrouvrent lorsque je sens sa langue s'y glisser et l'accueil avec la même passion que lui. Les yeux clos, je peux sentir le parcoure de ses mains, je peux sentir ma serviette qui se desserre doucement mais qui reste bloquée par nos deux corps. Quand enfin il se recule, je ne retiens pas le drap de bain qui glisse jusqu'à mes pieds et me laisse entièrement guidée. « Au moins nous sommes sur la même longueur d'onde ... » Murmurai-je tout en me laissant allonger sur le lit, mes bras s'enroulant autour de son cou. Non, plus de jeu, plus de provocation. Juste du lâcher prise, mais toujours avec ce même respect qui semblait constituer le principal pilier de notre lien. J'avais au début pensé que si l'un de nous deux en venait à craquer, ça aurait plutôt ressemblé à un déchaînement torride et bestial, déchargeant la tonne de frustration retenue depuis hier soir. Mais cette nouvelle perspective me séduisait au plus haut point.

Je souris doucement quand il me dit que je peux tout arrêter et frisonne dès que ses lèvres rencontrent la peau de mon cou, soupirant à ce contact. Mais rapidement, d'une main, j'attire son visage pour qu'il remonte contre mes lèvres et l'embrasse à nouveau, cette même main glissant dans ses cheveux. « Généralement, je vais au bout de ce que je commence. » Soufflais-je contre ses lèvres, entre deux baisers, avec une petite pointe de malice dans la voix. A peine avais-je terminé ma phrase que mes mains partirent à l'exploration de son corps. Enfin. Ce corps que j'avais imaginé hier soir, que j'avais aperçu quand il avait déboutonné sa chemise, et enfin que j'avais pu admirer ce matin … Maintenant, je peux le toucher. Je l'effleure d'abord du bout des doigts, suivant la courbe de ses côtes, jusqu'à ses hanches. Puis je remonte mes mains pour les déposer contre son torse et descendre progressivement, me plaisant à sentir la forme de ses muscles sous mes doigts. Étrangement, la fougue qui avait pu habiter mes pensées ces dernières heures s'envolait progressivement pour laisser place à quelque chose de plus fort encore, quelque chose qui me poussait à profiter, à prendre mon temps.

Dans mon exploration, je viens mêler ma bouche qui glisse délicatement le long de son cou d'abord et, descendant sous lui, c'est bientôt son torse que mes lèvres explorent de baisers brûlants mais lents, appuyés mais doux. Parfois ma langue vient le goutter, mes dents viennent l'effleurer. Quant à mes mains, elles arrivent bientôt sur ce dernier morceau de tissu qui l'habille. Mes pouces glissant sous l'élastique, je le fais descendre doucement sur ses hanches, mais pas entièrement, juste suffisamment pour dévoiler un peu plus ce V typiquement masculin et si invitant … Je l'explore du bout des doigts, sans réel contact pour l'instant avec le réel objet de désir. N'allant donc pas plus loin, je retire donc mes mains pour les déposer sur l'arrière de ses cuisses et remonte jusqu'à me glisser à nouveau sous son boxer, venant délicatement flatter ses fesses sans jamais arrêter mes baisers, contre son torse et ses côtes.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Jeu 24 Sep - 15:06



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Il était devenu impossible de continuer ainsi, de résister à cette tentation… L’envie est tellement palpable en ce moment, le désir en brulerait presque les murs du loft. Je sais bien que c’est mal d’ainsi céder, mais je pense que cela aurait été trop douloureux de continuer à repousser l’instant, surtout que nous sommes en harmonie sur un détail, ceci n’est point juste une perversion, pas simplement un besoin de luxure purement pour s’amuser, non notre envie, notre appel est bien plus fort comme si une certaine complicité s’est installée entre nous, que ce rapprochement serait juste comme pour nous permettre de vérifier à quel point nous pouvons nous entendre, à quel point il y a une petite étincelle particulière entre nous deux. C’est une femme si séduisante, si désirable, mais avec elle je ne veux pas juste me jeter dessus pour un échange sauvage, pour juste profiter de l’instant dans un plaisir surement enivrant, non j’ai envie de faire durer cet instant, de faire durer notre rencontre, se rapprochement plus intime, de profiter de chaque seconde et prolonger sur les heures à venir. Elle et moi, ce ne sera jamais que purement sexuel, il y a un petit plus qui ne peut pas être perçu par d’autres, un petit plus qui permettra de se retrouver sans tabou d’autres fois, de se revoir que ce soit simplement pour un verre et une discussion, pour s’entre aider ou repartager un tel moment. Je ne pourrais pas qualifier la relation qui prend naissance, mais je suis persuadé qu’il n’y en sortira que du bon. J’espère juste ne rien découvrir sur elle qui pourrait tout gâcher… Après tout qui sait ? Peut-être qu’elle travaille pour des forces de l’ordre ou d’autres nouvelles de ce genre. Ou que son homme mystérieux soit un membre de ce gouvernement si détestable.

Un nouveau baiser partagé, le contact de ses lèvres si délicates contre les miennes, malgré sa blessure, je profite en cet instant, je savoure de ce petit moment, sentir sa langue venir effleurer la mienne, se découvrir, se flatter, c’est un délice par ce simple baiser, surement à cause de tout le désir que nous avions fait naitre depuis hier. Mais malgré tout ce besoin ressenti et partagé, c’est avec une certaine douceur que nous nous laissons aller, ne voulant point gâcher un tel instant. Sa peau contre la mienne, sa chaleur me caressant, je sens les frissons envahir chaque petite parcelle de mon être, traversant tout mon dos en pouvant l’admirer dans les yeux quand elle confirme qu’elle compte aller au bout des choses. Pour une fois le contact de nos mains sur l’autre n’est point fait pour provoquer ou jouer, mais bien pour se délecter, pour apporter sensations à l’autre et je glisse une main lentement sur sa cuisse, laissant mes doigts se balader jusqu’à son genoux puis remonter en serpentant pour profiter de cette peau toute délicate. Chaque petite contact de ses doigts me brule d’envie, mais je ne précipite rien, prenant le temps alors qu’elle se glisse pour embrasser ma peau, pour me rendre un peu plus fou d’envie. Je la laisse en cet instant me découvrir de cette façon bien plus qu’agréable, la main ne lâchant point sa cuisse l’autre passant dans sa chevelure en usant du coude pour me tenir un peu redresser et non l’écraser.

Mais je ne vais point la laisser seule à profiter, mes deux mains se mettent à la parcourir des flancs, une remontant, l’autre descendant pour se rejoindre en contournant sa poitrine en l’effleurant presque, les mains remontant pour capturer son visage entre mes doigts et me diriger vers son visage revenir capturer ses lèvres pour un nouveau baiser. Maintenant que je ne dois plus juste les regarder sans pouvoir y gouter, j’en profite me rendant compte qu’elle sont bien plus enchanteresse que je ne le pensais, prolongeant avant d’embrasser son menton, de descendre sur sa gorge pour la parcourir, descendant le long de son être ainsi, le bout des doigts parcoure ses bras avant de revenir sur ses côtes évitant bien sur l’hématome. Mes baisers continuent ainsi leur route pour embrasser son corps, embrassant ses formes si douces mais continuant vers on ventre. J’avais vu cette part d’elle en la soignant mais cette fois je peux me permettre d’y gouter, de profiter d’un autre contact et chaque fois que mes lèvres touchent sa peau, c’est un désir que plus présent de me joindre à elle qui se forme. D’ailleurs pendant que je parcours son ventre de ces caresses toutes en délicatesse, mes deux mains remontent sur ses seins pour venir enfin les découvrir d’un contact se voulant léger mais trahissant tout ce que je peux désirer en cet instant, les massant avec une certaine finesse.


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Jeu 24 Sep - 22:21

Jamais je n'aurai pensé goûter à ses caresses, ni à ses baisers, pensant que ça resterait toujours dans l'ordre du fantasme, de celui auquel on pense avec un petit sourire en coin, se remémorant ces douces sensations qui avaient pu nous habiter au cours de notre soirée. Mais là ce n'était pas un rêve, et ses doigts remontant mes cuisses, sa langue qui s'enroulait autour de la mienne, tout cela était bien réel.

Mes mains, sur ses fesses, remontèrent le long de son dos quand il vint prendre mes lèvres, et quand il descendit contre mon cou, je bascule la tête en arrière pour lui laisser plein accès à ma gorge. Et comme j'avais pu descendre le long de son corps, il descend contre moi, me laissant me délecter du passage de ses lèvres contre moi. Je soupire d'aise, un peu plus chaque fois, et ma main venant se glisser dans ses cheveux suis sa descente, les yeux clos pour ne me concentrer encore une fois que sur mon sens du toucher, sur la douceur de ses lèvres, la délicatesse de ses doigts … Mon souffle se faisait plus court à mesure qu'il descendait et mes doigts finirent par se crisper contre sa chair, d'une main contre son cuir chevelu et de l'autre dans le haut de son épaule. Automatiquement, au contact de ses mains, ma poitrine se gonfla contre ses paumes et c'est un léger gémissement qui se fait entendre. L'excitation qui m'habitait n'en était que plus forte désormais et ses lèvres me faisaient un peu plus sombrer dans le plaisir. D'ailleurs, je ne pus m'empêcher de bouger légèrement le bassin nerveusement à cause des sensations exquises qui traversaient mon bas ventre en cet instant. Me redresser sur mes avant bras et baisser le regard sur Andrew n'arrangea pas les choses et un nouveau gémissement s'échappe d'entre mes lèvres. Il était rare que je laisse un homme ainsi, préférant généralement prendre le dessus dès le début. Mais là, de le voir ainsi … je n'avais aucune envie de l'interrompre. Je suivais désormais ses mouvements du regard, et repliant une de mes jambes, je viens délicatement caresser le derrière de sa cuisse, jusqu'au haut de son mollet.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Ven 25 Sep - 0:19



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Juste pouvoir sentir qu’elle apprécie chaque contacte sur sa peau me suffit à apporter une nouvelle source de chaleur en mon être, bien ravi de la sentir ainsi. Je ne compte pas m’arrêter surtout en sentant cette caresse bien particulière de sa jambe, soupirant d’un coup de plaisir contre cette peau que je ne cesse de gouter par les caresses de mes lèvres qui profitent du moment pour embrasser chaque petites parcelles de peau de ce ventre chaud, doux… Je sais presque ressentir son désir juste en ce point d’elle. Les doigts ne prennent pas de pauses, caressant subtilement les douces formes bombées de ma partenaire, de cette amante mais ils ne peuvent malheureusement pas rester longtemps à la flatter de la sorte devenant à leur tour descendre sur le ventre de cette femme sublime alors que je redresse le visage juste pour croiser son regard, pour me perdre un instant dans l’océan de ses yeux. Je ne peux m’empêcher de me mordre la lèvre un petit instant alors que ces quelques petites secondes à admirer ces yeux désireux sur moi j’ai l’impression que le temps se fige. Je suis hésitant, non point sur ce que nous partageons mais sur l’envie de pouvoir à nouveau partager un baiser avec cette jeune femme, pouvoir encore profiter de ce contact… Je dois avouer que cette nuit dans le canapé, j’y avais presque rêvé, tenter d’imaginer le plaisir que j’aurais pu ressentir en craquant, et maintenant que j’y ai goutté pour vrai c’est bien plus intense que je l’avais imaginé… Alors oui, j’hésite entre venir profiter de cela ou continuer mon chemin pour éveiller le feu en elle.

Finalement je remonte un bref instant juste pour capturer sa lippe inférieure entre mes lèvres, l’embrasser, la mordiller et la tirant doucement dessus. Tout en jouant ainsi je la repousse doucement pour l’allonger à nouveau sur le dos, laissant ma langue caresser ensuite cette petite partie que j’avais capturer alors que c’est avec une certaine douceur que mes doigts se faufilent entre ses cuisses pour se montrer bien plus intimes, pour offrir une toute autre caresse, un premier contact fait de désir, fait du besoin de sentir la chaleur qu’elle peut éprouver, le besoin de la satisfaire car ce matin ce n’est pas juste l’envie charnelle, c’est l’envie d’elle. C’est d’ailleurs à ce contact avec cette part plus secrète d’elle, alors que mes doigts redessinent le dessin sensible que je replonge dans un nouveau baiser qui dévoile cette passion que je contiens, ce feu intérieur qu’elle fait naitre juste par sa présence, murmurant entre deux instants. « Je crois… que tu vas rester plus longtemps que prévu. » Chaque petit geste est minutieux, il est encore dans la douceur, la découverte de cette partenaire, me contenant pour ne pas laisser parler ces flammes qui me rongent, cette fougue qu’elle anime.



© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Ven 25 Sep - 19:38

Son regard sur moi avait quelque chose de particulier, de différent. J'avais pu voir cette étincelle particulière dans son regard la veille, mais l'intensité était différente maintenant. Était-ce dû à notre soudain rapprochement, au fait qu'il n'y ait plus aucune barrière entre nous. Je l'accueille quand il revient à ma hauteur, enroulant mes deux bras autour de ses épaules. Le souffle toujours plus court, je le laisse jouer avec ma lèvre, ne le lâchant pas du regard. Ma langue vient jouer avec la sienne avec un mélange d'amusement et de désir, donnant un coup de dent dans le vide à quelques centimètres de ses lèvres en même temps qu'il me repousse sur le dos.

Vient enfin ce moment où il devient plus intime et c'est un gémissement étouffé contre ses lèvres qui répond à ses nouvelles caresses. Alors je partage avec lui ce baiser plus passionné, mes jambes venant automatiquement s'enrouler autour des siennes, le souffle encore plus court maintenant qu'il avait atteint cette zone déjà humide. « Dois-je bloquer … ma matinée ? » Mon bassin ondule contre le sien avec envie, contre sa main et je deviens tout de suite plus joueuse, à l'image de ce qui avait pu nous animer jusqu'à présent. Alors, reculant mon visage autant que possible, je fuis ses lèvres volontairement, un petit sourire aux lèvres, les effleure sans jamais les toucher, donnant des légers coups de langue. Et finalement, sans jamais lui avoir laisser accéder à mes lèvres, le repousse pour l'entraîner sur le dos, ne lui laissant aucun choix et me met rapidement sur lui, bien installée sur son bassin. Le dos bien droit, je le surplombe, mon regard caressant son corps. J'attendais de voir sa réaction, savoir si il allait se laisser dominer de la sorte, ou non. Mais mine de rien, ma main se glisse entre mes cuisses pour atteindre sa virilité, d'abord à travers le tissu de son boxer mais cette fois-ci, je recherche le contact peau contre peau et dévoile alors son excitation.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Dim 27 Sep - 13:49



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Quel plaisir de pouvoir sentir sous mes doigts cette chaleur, cette humidité, indiquant qu’elle désire autant que moi cet instant, qu’elle ressent cette même envie. Les doigts d’ailleurs ne font pas que l’effleurer, la caresse débute juste pour bien dessiner cette petite part d’elle que je n’ai point regardé avant, dessiner ces lèvres particulières et ressentir encore plus cette chaleur. Encore ce matin, je ne pensais pas que cela prendrait une telle tournure, mais je ne vais aucunement regretter d’avoir cédé car sa peau contre la mienne, ce baiser, son contact, tout m’imprègne déjà alors quand elle commence à onduler de la sorte, aidant les gestes de mes doigts dans cette flatterie charnelle, je ne peux que soupirer de désir, de ce feu m’envahissant. « Mmm… Ta journée… » Justement, je ne voulais pas que ce soit juste du sexe, que ce soit s’envoyer en l’air puis hop partir et voilà, non je comptais profiter de cet instant en restant auprès d’elle par la suite.

Un grognement quitte mes lèvres quand elle joue à ce jeu de me priver de ce baiser, du gout des lippes, du plaisir de sentir nos langues se taquiner, un grognement amusé mais montrant aussi la frustration. Mais voilà que soudainement la jeune damoiselle prend le dessus, venant renverser la situation… Chose que je n’accepte pas facilement, que je peux facilement mal prendre à cause de mon coté dominant mais je la regarde dans les yeux alors qu’elle se place bien à califourchon sur moi, m’offrant une vue parfaite sur son être. J’hésite à reprendre le dessus mais finalement accepte cette posture en sentant sa main se glisser sur moi, venir ainsi m’exciter de plus belle et me faire libérer un soupire nouveau. Je me refuse de rester inactif, mes deux mains libres pour venir la découvrir, se posant sur ses cuisses et remontant tout le long de son corps, de ses flancs, dessinant ainsi parfaitement ses mensurations pour arriver jusqu’à cette poitrine visible et au dessin vraiment magnifique. Alors qu’elle m’offre ce contact ne faisant qu’augmenter l’excitation ressentie, je reviens alors masser, caresser, et étudier minutieusement ces deux belles courbes féminines, ces deux formes proches de la perfections, les doigts contournant un peu, ne faisant qu’effleurer les pointes plus rosées. « Tu es sublime…. » Un simple murmure alors que je me mords la lèvre sans cesser d’admirer son regard, voulant y lire le feu, les étincelles, en manque de ses baisers sur le moment.


© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Mer 30 Sep - 22:40

Ne penser à rien d'autre qu'à l'instant présent. Se détacher et ne se concentrer que sur le moment. Et si ça devait me prendre la journée, qu'il en soit ainsi. En si bonne compagnie, je ne pouvais pas refuser.

Je prends le dessus rapidement. Grâce à notre petit jeu d'hier il avait pu apprendre que je ne suis pas quelqu'un qui se laisse dominer facilement, mais j'ai également pu comprendre qu'il était du genre à aimer contrôler. Mais qu'importe. Ca peut justement donner quelque chose d'excellent, d'étincelant. Je n'aurai pas été étonné qu'il renverse la situation, mais non. Il est là, plongé dans mon regard, ses mains revenant conquérir mon corps et me faire frémir. Son compliment me donne chaud, il est dit d'une telle manière … Je souris légèrement, ne pouvant me détacher de son regard, et au lieu de répondre quoi que ce soit, je me penche sur lui, pressant ma poitrine contre son torse et me rapprochant à nouveau de ses lèvres pour jouer de nouveau avec, mais cette fois-ci c'est moi qui vient le mordre, tout en aspirant sa lèvre entre les miennes. Puis, sans jamais stopper mes caresses lascives de la main, descend légèrement dans son cou.

Contre cette peau fine, je me laisse imprégner de son parfum. Aussi léger soit-il j'ai tout le temps raffolé des parfums des hommes, ces doux arômes qui peuvent vous sauter au nez rien qu'en passant à côté … Le sien ne faisait que m'attacher davantage à lui en cet instant présent. Mes lèvres parcourent donc sa peau, l'embrassant, y faisant parfois sentir mes dents, descendant jusqu'en haut de son torse. Je m'attarde un peu sur cette zone plus bombée, puis remonte contre ses lèvres, y laissant cette fois un réel contact, un baiser intense et appuyé. Dans le même temps, mon bassin vient à la rencontre du sien, et ma main le quitte pour laisser nos deux intimités se découvrir, s'apprivoiser dans de légères caresses alors que mon souffle chaud s'accélère et que je reviens me plonger dans son regard ébène, mes mains se glissant dans ses cheveux. « Et que me réserve-tu pour me tenir une journée entière ? » demandais-je dans un souffle qui vient s'écraser contre ses lèvres.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Andrew B. Carlson
LoverModo

J'ai pour sosie : Ben Barnes . J'ai joui : 341 fois et simulé : 928 ∞ J'ai vu le jour le : 16/10/1984 ∞ Ma paranoïa : Joshua D. Ruspoli

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Ven 2 Oct - 10:40



Andrew X JezebelA plusieurs contre un, ce n'est pas du jeu mais de la lâcheté. Je ne sais pas si je t'aurai aidé en sachant qui tu es mais en attendant c'est de bon coeur que j'interviens contre ces petits malins.

Il est je pense nécessaire que pour une fois je laisse un peu le pouvoir à ma partenaire, peut-être justement démarquer qu’elle n’est pas juste un petit coup d’un soir… enfin d’un matin… et uniquement cela, montrer que cet échange est partagé, désiré ainsi qu’il n’influencera point notre relation naissante. Cette poitrine se pressant contre ma peau, ses baisers que ce soit aux lèvres ou à mon cou, tout ceci n’est que délices qui m’envahissent de part en part, délices inavouables par ces contacts. Vu cette nouvelle posture mes mains glissent sur son dos, descendant tout le long de son échine jusqu’à son fessier ferme et si douce, bon sang cette femme a un corps proche de la perfection, elle a des charmes qui sont à elle et ne peut que rendre le désir plus présent. Un grognement de plaisir se libère quand je sens ses dents sur ma peau, des frissons me parcours alors qu’elle embrasse mon être alors quand je peux ressentir à nouveau ses lippes contre les miennes, c’est un baiser que plus passionné que je lui offre, le baiser d’un homme conquis par tant de sensualité. Oh suave caresse de ma virilité contre son intimité, découverte nouvelle ne demandant que l’union charnelle, c’est un désir, une envie qui envahit cet instant, celui de ne faire qu’un mais je ne cherche pas à la bousculer pour que cela aille plus vite, non languir, partager, ressentir, profiter de chaque seconde, voilà ce qu’il se produit entre nous. Certes nous allons coucher ensembles, mais cela ne sera pas une baise sauvage sans fond.

« Hummm bien des choses Jez… mais surtout je ne désire que profiter de ta présence à mes cotés le plus longtemps possible… » Une façon de dire que ce moment parfait entre nous arrive à effacer totalement mes pensées de travail, mes affaires familiales ou mes autres affaires. Et je ne veux pas la voir partir juste après cette intimité partagée, ce serait comme je fais souvent, coucher et partir… Non j’ai envie justement qu’elle reste, qu’elle partage un peu plus cette journée et puis cela lui permettra aussi de se reposer un peu plus pour que ses traces se fassent plus subtiles. D’ailleurs à chaque mouvement de mes doigts sur sa peau, une main restant sur ce fessier à le flatter, l’autre à se balader, j’évite toujours de toucher le point plus fragilisé à cause de l’agression d’hier. Et pour la taquiner un peu, j’offre un petit mouvement de bassin sous elle pour presser de plus belle ma hampe contre sa petite intimité si douce, la faire ressentir cette part de mon être contre elle. La main remonte dans sa chevelure, la caresser alors que ma langue redessine une fois encore ses lèvres lentement. « Et ce qui compte la, c’est que je suis tout à toi. »



© 2981 12289 0

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dark eyes
Revenir en haut Aller en bas


Jezebel Macguire
SexyAdmin

J'ai pour sosie : Adriana Lima . J'ai joui : 439 fois et simulé : 2849 ∞ J'ai vu le jour le : 01/11/1987 ∞ Ma paranoïa : Axelle, Calvin & Elyas

MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Dim 4 Oct - 17:46

J'apprécie le fait qu'il me laisse ainsi le dominer. Enfin dominer … c'est un bien grand mot. Que ça soit lui ou moi au dessus, peu m'importait. Ce qui me plaisait vraiment c'est qu'il n'essaye pas de tout contrôler. Un partage, voilà ce que c'est. Totalement à mon aise, je souris contre ses lèvres, des frissons se réveillant sur ma peau sous le passage de ses doigts. Pour profiter, oui j'allais profiter. Sans me presser. Ma main glisse contre sa mâchoire, doucement et je reste contre ses lèvres, ne les quittant que lorsque je sens son bassin se presser un peu plus contre moi. Un petit sourire en coin apparaît sur mes lèvres. Tout à moi … Entendre de tels mots ne pouvait que m'achever et un soupire conquis m'échappe. « En voilà une perspective intéressante » murmurais-je à quelques centimètres de ses lèvres. Mais je ne les embrasse pas et dépose ma lèvre contre sa mâchoire, suivant cette ligne tandis que ma main rejoint à nouveau nos bassins.

Guettant ses réactions du coin de l’œil, je m'empare délicatement de ce qui fait sa virilité et la guide entre mes lèvres intimes. Ce nouveau contact me fait pousser un léger gémissement, mais je ne presse toujours pas le contact, je le garde en main, et petit à petit, glisse sur lui, autour de lui, laissant son excitation s'immiscer en moi et l'accueille le souffle plus court, dans un gémissement crescendo, sans jamais quitter son regard. Ma main finit par le lâcher et laisse nos deux intimités se découvrir un peu plus dans ce lien si intime. Finalement, je viens étouffer mon plaisir contre ses lèvres, et commence à bouger, désormais unie à lui.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel) Aujourd'hui à 21:57

Revenir en haut Aller en bas

Un coup de main qui risque d'engendrer bien des soucis (Jezebel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» [Terminé] Un coup de main pour le col rouge ?
» Soirée Coup-de-main 3
» Un coup de main ?( pv Hope Cornelia Carter )
» BESOIN D'UN COUP DE (MAIN) PHOTOSHOP.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilty pleasure :: 
City Of New York
 :: The Bronx
-